Publié le 1 Avril 2017

Abdellatif Laâbi pose un regard aigu sur lui, les autres et le monde. De cette contemplation, naissent les sensations, le souffle, l’élan, le mouvement. Un mouvement permanent de la pensée et du corps. dans le temps et dans l’espace. Le lire, c’est être...

Publié dans #Rencontre