Publié le 13 Septembre 2015

J'ai vu un homme, de Owen Sheers

Grâce à la complicité de mes amis libraires, j’ai la chance de pouvoir lire les romans de la rentrée littéraire sans plonger dans un découvert bancaire abyssal !

Dernière découverte : l’auteur Owen Sheers, et ce roman “J’ai vu un homme” chez Rivages. Un coup de cœur. La lecture débute tranquillement, par la visite d’un homme dans une maison voisine où il a ses entrées. Mais de flash backs en moments présents le lecteur recompose la vie de cet homme, celle de ses voisins et amis chez qui il a pénétré, innocemment certes, mais sans prévenir. Et c’est la fatalité qui va bouleverser leurs vies à tous, sachant que celle du visiteur l’a déjà été par un deuil impossible à dépasser. Le responsable de ce deuil va lui aussi se trouver confronter à ses propres démons.

Voici donc le roman de l’effet papillon ; si on peut qualifier ainsi le tir d’un drone sur un terroriste. Les personnages sont attachants, les lieux dépaysants et étonnamment connus à la fois. L’étude psychologique de la prise de conscience au monde renvoie à nos propres questionnements. Que devons-nous faire, jusqu’où pouvons nous aller, comment cherchons-nous à nous cacher les conséquences de nos actes ?

Un intense et bon moment de lecture.

Hélène Camus, Combourg

Publié dans #Coup de coeur

Publié le 13 Septembre 2015

Vous serez pris en otage volontaire !

Otages intimes ; le dernier roman de Jeanne Benameur. Une grande dame de la littérature contemporaine. Etienne, Jofranka et Enzo, les trois personnages de ce livre sont intensément présents, nous emmenant toujours plus avant dans l'analyse de ce monde en guerre perpétuelle, où les sentiments se télescopent, les faits les malmenant quotidiennement. Nous découvrons la force des mères qui protègent, accompagnent leurs enfants tout au long de leur vie, l'impuissance acceptée des amis à se connaître vraiment, le village de l'enfance centre originel où les douleurs et les peurs peuvent s'apaiser, se déciller. Il faut du temps à l'otage relâché pour se retrouver au monde, il en faut tout autant à ceux qui l'ont attendu, espéré, jour après jour pour l'apprivoiser, le reconnaître.

L'écriture de Jeanne Benameur a la beauté de la langue vraie pour dire le monde d'aujourd'hui, une sensibilité immense qui fait ressentir chaque situation, chaque sensation, chaque questionnement. A lire de toute urgence, une fois, deux fois .... jusqu'à s'emplir de la musique de ce trio, celle qu'il joue, celle qu'elle créée en nous.

Hélène Camus, Combourg

Publié dans #Coup de coeur

Publié le 15 Juin 2015

La librairie Lectures Vagabondes vous invite à Paysages en littérature(s)
Paysages en littérature(s), mercredi 24 juin, 19h15
Une lecture promenade à travers l’écriture de 12 auteures : Nelly Alard, Anne Bihan, Rachel Bouvet, Heather Dohollau, Angèle Jacq, Fabienne, Juhel, Marie Le Drian, Marie Lefranc, Marie Le Gall, Laure Morali, Jeanne Nabert, & Odette du Puigaudeau
N’oubliez pas de réserver !

Publié dans #Rencontre

Publié le 12 Mars 2015

Musique en poésie, vendredi 3 avril

Pour le printemps des poètes, un beau début de soirée en perspective !

Venez écouter l’accordéoniste Ronan ROBERT et le poète Patrick ARGENTE en duo ; une complicité artistique qui s’est nouée autour des textes de Patrick Argenté portée par le talent musical de Ronan Robert.

Laissez vous emporter par la couleur des mots et la grâce des notes de musique qui vont se lier pour nous offrir ce moment poétique.

A la librairie, le vendredi 3 avril, de 19 h 30 à 20 h 30. L'entrée est libre, mais il est préférable de réserver.

Publié le 12 Mars 2015

Les raisons d'un voyage, samedi 28 mars

Et oui, ce n'est ni à Liffré, ni à la librairie, mais cette rencontre, avec Jean Claude Bourles, écrivain voyageur, qui a entre autre souvent marcher vers Compostelle, et la famille Billiet, qui a voyagé pendant plusieurs mois en bateau autour de l'arc atlantique va être sans nul doute passionnante et nous donner des envies de voyage !

Cette rencontre sera animée par Hélène Camus, qui tenait jusqu'à peu de temps la librairie Tournez la page de Combourg.

Cette rencontre aura lieu à Thorigné-Fouillard, le samedi 18 mars à 18 heures.

Publié dans #Animations

Publié le 6 Février 2015

Une grâce d’écriture

~~

Léonor de Récondo nous offre un merveilleux roman en cette rentrée littéraire de janvier 2015. Une scène initiale fulgurante, l’émotion terrible qu’elle induit chez le lecteur, et le ton est donné. Les mots sont beaux et simples, les phrases s’enchaînent au plus vrai, et Céleste, la petite bonne de cette famille bourgeoise de la Creuse nous devient précieuse. Victoire sa maîtresse devra nous conquérir et Anselme, son notaire de mari, nous insupportera, mais c’est Adrien qui nous fera partager ces amours magnifiques que tisseront ces deux femmes, riches de leurs différences. L’histoire est belle, prégnante, forte de cette indignité petite-bourgeoise qui perdurait au siècle dernier. Le lecteur chemine d’un trait jusqu’à l’inéluctable, porté par une écriture belle et sensible.

Hélène Camus, Combourg

Publié dans #Coup de coeur

Publié le 6 Février 2015

La maison et la petite fille

Deux mots associés qui s’opposent, la maison et la guerre, et c’est tout l’univers de la petite Marie qui se révèle ainsi. Tout commence par un jeu, celui de l’adulte qui se raconte son enfance, tutoyant la petite fille qu’elle était pour mieux s’imprégner de ses souvenirs ; elle se promène en imagination dans cette maison aux toits rouges, aux roses jaunes, aux parfums d’antan où elle a passé une année pendant la guerre, confiée par sa mère à de vieilles parentes, sans explication aucune, sans indication de temps. Alors retrouver les pièces les unes après les autres comme si le lecteur l’accompagnait pour visiter cette maison lui permet d’évoquer ces quatre saisons qui conduiront Marie à comprendre lentement, inexorablement l’impensable. Les échos du monde que l’enfant perçoit au travers des propos qui échappent aux adultes qui l’entourent, leurs silences aussi, la radio qui diffuse soir après soir des nouvelles incompréhensibles pour l’enfant de quatre ans, mais dont certains mots feront sens petit à petit, tout ce bruissement du réel heureusement compensé par les découvertes sensuelles de cette maison qui se fait monde, imprégneront la mémoire de Marie, comme un temps dilaté qui occupera toute sa vie. L’adulte qu’elle est devenue reviendra à la fin du livre livrer au lecteur la version rationnelle de cette histoire, terriblement banale en ces années de guerre, mais l’imaginaire bouleversant de l’enfant continuera à sous tendre la vie de cette femme qu’elle est devenue. Marie Sizun nous donne à lire et comprendre une période terrible de notre histoire par le prisme de l’imaginaire d’une l’enfant. Les impressions sensuelles qu’elle écrit dans une langue si poétique et si juste font écho à nos propres souvenirs d’enfance, dans l’émerveillement des découvertes et des souvenirs de chacun. Un si grand plaisir à vous lire, Madame.

Hélène Camus, Combourg

Publié dans #Coup de coeur

Publié le 4 Novembre 2014

Voyage insolite et gourmand autour de portraits de cinéastes  engagés

A l’occasion de la manifestation littéraire « Libres en littérature 2014 » organisée par les cafés-librairies de Bretagne

Caroline Troin, programmatrice au cinéma de Douarnenez propose une balade à travers des portraits de réalisateurs qui ont choisis leur caméra pour lutter (R. Vautier en Afrique, H. Djahine et E. Audrain en Algérie, Delphine Deloget à Calais et au Groenland, Tahani Rached en Palestine, C de Ponfilly en Afghanistan …), des extraits de leurs films, des lectures….

Mercredi 19 novembre 2014, 20 h, à la librairie, réservation obligatoire (places limitées), participation de 3 € à la réservation.

Publié dans #Rencontre

Publié le 30 Septembre 2014

6ème salon du livre de LIFFRE, le 4 octobre 2014

~~Déjà la 6ème édition pour le salon du livre de Liffré ! Cette année encore, de nombreux invités pour cette journée, autour de trois invités d'honneur :

• Jean POMMIER

• Gérard COUSSEAU (dit Gégé)

• et Malo LOUARN

Nous espérons vous retrouver nombreux pour de belles rencontres avec nombreux écrivains, et faire dédicacer leurs livres. A l’espace Intergénérations, de 10h à 12h 30 et 14 h à 18 h.

Publié dans #Salon

Publié le 28 Août 2014

Une constellation de phénomènes vitaux, de Anthony Marra, Ed. Lattes 2014, 22 €

la Tchétchénie est en guerre contre la Russie. Le pays est exsangue, son peuple abandonné et martyrisé.

Haava, 8 ans, se cache le jour où son père est emmené par les soldats russes. Akhmed, un voisin va la protéger et cherche pour cela refuge dans un hôpital où seule, une jeune chirurgienne russe, Sonja, est restée pour s’occuper des malades. Celle-ci, exténuée, déjà insuffisante pour soigner les blessés qui arrivent à l’hôpital refusera d’abord de les accueillir, puis cèdera, pour quelques jours, contre la présence d’Akhmed, médecin peu compétent, mais qui peut malgré tout l’aider.

Durant 5 jours, ces trois personnage vont se rejeter, s’entraider, se découvrir. Leur destin est lié, et leur vie ne sera plus jamais la même, mais il faudra avancer dans cette histoire magnifiquement construite pour comprendre que leur destin était lié bien avant cette rencontre.

Un premier roman poignant, étonnant de maitrise, qu’on ne referme pas facilement.

Une belle découverte !

Publié dans #Coup de coeur